22072018

Retour Vous êtes ici : Accueil Banque/CGP Conseil patrimonial : la notoriété naissante des robo-advisors

Banque

Conseil patrimonial : la notoriété naissante des robo-advisors

Selon un sondage Ifop pour la fintech Gambit, un Français patrimonial sur deux a déjà entendu parler des robo-advisors. Mais à peine 3% en a déjà utilisé un. 

L’aura des robo-advisors commence à grandir auprès des Français patrimoniaux. Selon un sondage Ifop réalisé en ligne début janvier 2018 pour le compte de la fintech Gambit Financial Solutions, un robo-advisor récemment racheté par BNP Paribas Asset Management, 42% des investisseurs français* voient ce dont il s’agit, dont 22% de manière précise.

Mieux, 57% des sondés disposant de placements seraient prêts à recevoir des conseils de robo-advisors et même 45% des investisseurs accompagnés par un conseiller professionnel. 75% des personnes interrogées considèrent les robo-advisors comme complémentaires aux conseils professionnels.

Toutefois, ils sont encore peu nombreux à avoir réellement franchi le pas : à peine 3% des sondés ont déjà investi sur des supports gérés par des robo-advisors.

Selon Geoffroy de Schrevel, directeur général de Gambit Financial Solutions : « Cela conforte notre volonté d’accompagner la transition digitale des institutions financières et des conseillers en gestion, en mettant à leur disposition des solutions en marque blanche qu’ils puissent piloter eux-mêmes ».
CMG

*Echantillon : 300 individus au profil CSP++, propriétaires de leur logement et disposant d’un revenu brut individuel annuel supérieur ou égal à 80 000 €.

 

Attachments:
File File size
Download this file (Enquete Gambit robo advisors.pdf)Sondage Ifop/Gambit robo-advisors 588 kB