24022024

Retour

Marché

Encours historique pour l’épargne salariale et l’épargne retraite


Capture décran 2023 10 18 à 16.14.07

La dernière enquête semestrielle en date de l’AFG sur l’épargne salariale et l’épargne retraite montre que ces dispositifs logeaient 180 Md€ à fin juin 2023, soit une hausse de 13,2 % par rapport aux six premiers mois de 2022.

 

 

L’Association française de la gestion financière (AFG) publie les résultats de son enquête semestrielle relative à l’épargne salariale et l’épargne retraite collective d’entreprise à fin juin 2023.

Il en ressort, notamment, que les encours de ces formules d’épargne portent sur 180 Md€, montant le plus élevé jamais observé, et ce après une progression de 13,2 % par rapport au premier semestre de l’exercice écoulé.

L’épargne retraite collective d’entreprise (Perco et PER collectifs) a fait un bond de 13,7 % versus juin 2022. 77 % de cette épargne retraite collective sont constitués de PER collectifs. Les versements sur les plans d’épargne d’entreprise (PEE) et les plans d’épargne retraite collectifs se sont gonflés de 14,4 Md€ (+ 9,3 % d’un semestre à l’autre), avec une collecte nette de 5,2 Md€ (+ 11,6 %).

Dans un communiqué de presse, l’association professionnelle de la gestion d’actifs tricolore donne le détail des versements : 4,8 Md€ au titre de la participation (+ 9 %), 5,4 Md€ au titre de l’intéressement (+ 5,2 %), 1,8 Md€ de versements volontaires (+ 23 %) et 2,4 Md€ d’abondement (+ 8,4 %). Inversement, les rachats se sont inscrits à 9,2 Md€ (+ 7,8 %) : 8,4 Md€ sur les PEE, 800 M€ sur les Perco et PER collectifs.

L’augmentation constatée traduit la valorisation de l’épargne au cours des dernières années et le contexte inflationniste sur les prix à la consommation. « Rappelons, souligne un porte-parole de l’AFG, que plus de 50 % de l’épargne salariale sont disponibles et peuvent donc être utilisés à tout moment par les bénéficiaires. »

3,9 millions de porteurs

Autre enseignement à tirer de l’enquête : les deux tiers des flux sont placés vers des fonds orientés actions (incluant la part actions dans les fonds diversifiés), ce qui témoigne de l’appropriation de ces dispositifs par les épargnants dans une optique de moyen-long terme. « Cette attitude, commente le porte-parole de l’association, se manifeste également à travers le développement de la gestion pilotée, qui représente désormais 38 % des encours de l’épargne retraite. »

A noter encore que l’actionnariat salarié correspond à 21 % des versements et à 38 % des encours.

Par ailleurs, le nombre d’entreprises équipées d’un dispositif d’épargne salariale ou d’épargne retraite est en augmentation (en particulier dans les TPE-PME). 386.000 (+ 5,2 % en un an), par exemple, sont équipées d’un plan d’épargne salariale ou d’épargne retraite de type PEE, Perco ou PER collectif.

L’ensemble des produits collectifs d’épargne retraite, à savoir Perco et PER collectifs au format compte-titres issus de la loi Pacte, représente plus de 28 Md€ (+ 13,7 % en un an), dont 21,5 Md€ pour les PER collectifs, et bénéficie à 3,9 millions de porteurs de parts.

Il est aussi précisé dans l’étude de l’AFG que les encours des fonds durables, selon la réglementation européenne SFDR [Sustainable Financial Disclosure Regulation], suivent une tendance dynamique et se montent à 66,6 Md€ (59,6 Md€ classifiés Article 8 et 7 Md€ catégorisés Article 9), soit 61 % du stock des encours diversifiés, c’est-à-dire hors actionnariat salarié.

Les encours en actionnariat salarié, eux, s’élèvent à fin juin 2023 à 67,3 Md€ (+ 19 % par rapport à juin 2022).

 

ML