24022024

Retour

Marché

L’Adan lance son comité de tokenisation


cryptoactifs - cryptomonnaies - token

Le groupe de travail aura pour objectif de promouvoir un cadre réglementaire adapté à la tokenisation d’actifs, en lien avec les régulateurs.

Alors que les textes réglementaires visant à réguler le secteur des cryptoactifs se multiplient, l'Association pour le développement des actifs numériques (Adan) se positionne un peu plus comme corps intermédiaire. En lançant le 8 novembre son comité tokenisation, elle entend faire entendre la voix des acteurs du Web3 auprès des pouvoirs publics et des régulateurs.

Sans s’arrêter aux frontières de la France. « Nous voulons fédérer toujours plus d’acteurs au niveau européen et sommes l’association la plus importante pour le faire », fait valoir Faustine Fleuret, présidente de l’Adan, lors d’une conférence de lancement du comité.

Les réflexions porteront sur la tokenisation des instruments financiers, de l’immobilier mais également des autres actifs comme les matières premières ou l’art.

Tout en asseyant un peu plus la crédibilité de l’Adan comme lobby, le travail du groupe servira l’harmonisation du marché des cryptoactifs au bénéfice de tous les acteurs. « La standardisation permet d’éviter la fragmentation, d’avoir de multiples protocoles trop chronophages et de permettre les interactions avec infrastructures sans que les plus gros acteurs arrivés en premier ne l’emportent », avance Mark Kepeneghian, président du comité tokenisation et fondateur de Kriptown.

Le comité doit également « contribuer à l’institutionnalisation de l’association en établissant des passerelles avec d’autres associations - notamment financières - sur les sujets de tokenisation ». L’adhésion au comité sera en revanche limitée aux membres de l’Adan qui sont émetteurs d’actifs tokenisés, plateformes et aux entreprises financières travaillant sur ces mêmes actifs. Les membres dont le projet de tokenisation doit aboutir prochainement seront également acceptés.

Parmi les premiers membres, on trouve de nombreux représentants des banques, dont la Caisse des dépôts, Bpifrance, Oddo BHF, la filiale crypto de Société Générale Forge ou Delubac & Cie, première banque à s’être enregistrée en tant que prestataire de services sur actifs numériques (Psan). Le groupe Casino est également présent.