27052024

Retour

Marché

Jacques Delors est décédé


Jacques Delors Philippe Grangeaud Solfé communications L’ancien ministre des Finances et architecte de la construction européenne est mort à 99 ans dans son sommeil.

 

 

 

 

C’est Martine Aubry, sa fille et maire socialiste de Lille, qui a annoncé la nouvelle à l’AFP. Jacques Delors a été retrouvé sans vie le 27 décembre à son domicile parisien.

Ministre de l’Economie et des Finances sous Mitterrand, député européen, maire, Jacques Delors s’est illustré par son engagement en faveur de la construction européenne.

Jacques Delors a été président de la Commission européenne de 1985 à 1995, date à laquelle il décide de ne pas s’engager dans la course à la présidentielle française, douchant les espoirs des sociales-démocrates. C’est sous son mandat que sont signés les accords de Schengen - garantissant la libre circulation des biens et des personnes au sein de l’espace Schengen -, l’Acte unique européen sur le marché intérieur ou encore la réforme du budget communautaire. Il lancera également la mise en chantier de l’Union économique et financière, dont le point d’orgue sera la création de l’euro.

Emmanuel Macron a salué « un inépuisable artisan de notre Europe ». L’actuelle présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, parle d’un « visionnaire » ayant laissé « une Union européenne unie, dynamique et prospère » et façonné « des générations entières d’européens ».

François Villeroy de Galhau, Gouverneur de la Banque de France, a également tenu à rendre hommage à l’homme qui a « développé sa réflexion économique et syndicale » au sein de l’organisme. Jacques Delors a en effet occupé plusieurs postes à la Banque de France entre 1945 et 1962 et a après 1973 siégé six ans à son Conseil général.

« Nous lui devons la relance de l’Europe avec le marché unique dans des années 80 déjà difficiles, a témoigné François Villeroy de Galhau. Nous lui devons plus encore la monnaie unique, dont il avait présidé le Comité préfigurateur en 1989, avec notamment les douze Gouverneurs de l’époque. Nous allons, dans quelques jours, marquer le 25e anniversaire de l’entrée dans l’Union monétaire, et donc dans l’euro : à la Banque de France, nous sommes chaque jour les héritiers reconnaissants et actifs de Jacques Delors. »