18042024

Retour

Marché

H2O AM : la société de gestion réplique


punch 316605 1280Après l’assignation du Collectif Porteurs H2O portant sur l’affaire des side-pockets doublée d’accusations de blanchiment, H2O AM contre-attaque frontalement pendant que la valeur estimative des fonds s’amenuise.

 

 

 

  

Des « allégations et extrapolations arbitraires, infondées voire fabriquées de toutes pièces ». Voilà comment H2O AM qualifie l’assignation du Collectif Porteurs H2O dans une communication publiée le 22 janvier.

La société de gestion cible particulièrement les avocats à l’origine du recours, dénonçant une « démarche commerciale » visant à maximiser « une commission scandaleuse de 30 % en construisant un récit fallacieux ». « Ceci afin de tenter de soutenir des prétentions irréalistes s’appuyant sur des arguments irrationnels », charge H2O AM.

L’association, qui a assigné le 20 décembre 2023 H2O AM LLP, H2O AM Europe SAS ainsi que la holding de la société de gestion devant le tribunal de commerce de Paris, estime en effet le préjudice total subi par ses 6 077 demandeurs, investisseurs professionnels ou particuliers, à 717 M€.

H2O AM conteste encore une fois la méthode de calcul du préjudice, estimant que le collectif représente 15 % des fonds cantonnés, soit 240 M€ sur une valeur totale (à leur création) de 1,6 Md€. Evaluer le préjudice à 717 M€ reviendrait donc à porter celui sur l’intégralité des side-pockets à 4,8 Md€ selon le gérant.

Il ne s’arrête pas là, et critique également les médias ayant relayé les revendicateurs du Collectif Porteurs. « H2O AM conseille vivement de traiter ces spéculations avec discernement : il est en effet regrettable de constater qu’elles sont souvent relayées sans analyse critique », vitupère-t-il.

Dans son assignation, le collectif porterait aussi des accusations de blanchiment de capitaux à l’encontre de H2O AM et de Lars Windhorst, qui a attiré dans sa holding Tennor plus de 2Md€ de fonds H2O. D’après l’association, H2O AM aurait effectué de multiples opérations d’achat-vente sur des obligations non notées et souvent non cotées.

« Les deux parties auraient échangé de nombreux emails pour se mettre d’accord sur les prix et les volumes dans un sens puis dans l’autre, écrit l’Agefi. Elles auraient ensuite utilisé des brokers opaques pour effectuer les transactions. »

Natixis IM, dont H2O était à l'époque des faits la filiale, KPMG, qui certifie les comptes du groupe depuis 2015, et le dépositaire Caceis sont également concernés par l’assignation. Le collectif affirme détenir des éléments montrant en effet des défaillances de contrôle des tiers de confiance.

En attendant l’issue de la bataille judiciaire qui s’est engagée devant le tribunal de commerce de Paris, la valeur des side-pockets fond. Les calculs de Philippe Maupas, ancien conseil du Collectif Porteurs H2O et blogueur, dans sa chronique pour le numéro de Gestion de Fortune à paraître début février, sont brutaux : 747 M€ sont partis en fumée lors de trois révisions successives des valeurs estimatives des fonds cantonnés en août, septembre et novembre 2023.

« Compte tenu de l’unique remboursement effectué à ce jour par Tennor, qui a eu lieu en janvier 2023 pour un montant de 144 M€ (fort éloigné des 250 initialement annoncés par H2O AM), la moins-value latente depuis la création des side-pockets s’élevait à près de 1,3 M€ à fin novembre 2023, écrit-il. La valeur résiduelle estimative des side-pockets est inférieure à 200 M€ à la même date, et il est fort probable que la vraie valeur soit de zéro. »

En janvier 2023, l’AMF avait prononcé une amende record de 93 M€ contre la société de gestion et ses dirigeants à l’époque des faits, Bruno Crastes et Vincent Chailley. La commission des sanctions a considéré que les titres émis par Tennor n’étaient pas éligibles à l’actif des fonds : ils n’entraient pas dans le cadre de la politique d’investissement fixée par les prospectus des fonds à défaut d’être notés par une agence de notation, leur risque de liquidité n’avait pas été pris en compte et ils ne pouvaient être valorisés de façon fiable.