14042024

Retour

Marché

Reclaim Finance appelle le secteur financier à faire pression sur les entreprises pétro-gazières


essence pétrole réchauffementDans une lettre ouverte du 13 février, l’association demande à 50 grands investisseurs d’engager plus d’actions pour aligner le secteur avec une trajectoire 1,5 °.

 

 

 

  

Reclaim Finance a envoyé le 13 février une lettre ouverte à 50 grands investisseurs (grandes banques et sociétés de gestion) signée de la main de Lucie Pinson, directrice générale de l’ONG. Elle les appelle à revoir « radicalement » leurs stratégies d’engagement avec les entreprises pétro-gazières, dans l’optique d’aligner le secteur avec une trajectoire permettant de limiter le réchauffement planétaire à 1,5 °.

« Les grandes entreprises pétro-gazières ont encore des plans d’expansion fossile et investissent peu dans les énergies soutenables, écrit l’ONG. Reclaim Finance appelle les investisseurs à intensifier leurs actions d’engagement auprès de ces entreprises, en votant contre les résolutions stratégiques de routine, en suspendant les nouveaux investissements, et adoptant des prises de position publiques. »

A l’approche des assemblées générales de 2024, l’ONG demande des sanctions claires. Elle tacle au passage Amundi, BNP Paribas AM et Axa IM qui avait voté en faveur du plan climat présenté par TotalEnergies, « démontrant ainsi le manque de crédibilité de leurs pratiques d'engagement en faveur du climat. »