17042024

Retour

Marché

Les banques traditionnelles se sentent menacées

Selon une étude de PwC, plus de la moitié des dirigeants de banques de détail considèrent que les prestataires de services financiers non classiques constituent une menace pour leur modèle.

Le rapport Retail Banking 2020 : Evolution or revolution réalisé par le cabinet d’audit PwC révèle que 55 % des dirigeants de banques traditionnelles voient d’un mauvais œil l’émergence de prestataires de services financiers non classiques tels que les banques en ligne. Seuls 31 % estiment que ces nouveaux acteurs offrent des opportunités de partenariat innovantes.
L’étude conduite auprès de 560 dirigeants d'institutions financières majeures dans 17 pays indique également que plus de la moitié d'entre eux (54 %) présagent que les grandes banques remporteront la mise en 2020. Les autres considèrent que les banques plus petites gagneront des parts de marché grâce à une différenciation accrue.

PwC a identifié six facteurs clé de réussite pour les banques de détail en 2020 : donner la priorité au client, réussir la transition de la banque de réseau traditionnelle vers la banque numérique, simplifier les modèles économiques et opérationnels, tirer parti de la puissance du « big data », innover mais aussi gérer de façon proactive les risques, la réglementation et le capital. Toutefois, seulement un cinquième des dirigeants interrogés se sentent prêts à gérer ces priorités. Selon Jacques Lévi, associé chez PwC et responsable du secteur Services Financiers : « Les banques déclarent unanimement que les contraintes financières, technologiques, organisationnelles et dans le domaine du recrutement de talents les empêchent de se concentrer sur les priorités absolues telles que l'innovation. Elles doivent prendre ces contraintes à bras-le-corps pour les surmonter au profit de l'innovation et de la transformation, tout en préservant leur capacité à exploiter les opportunités du marché et à gérer les difficultés imprévues ».