15062024

Retour

Loi de finances

L’AMF alerte sur les risques de la « gamification »

playing video games adult video games at the casi 2022 11 08 05 51 47 utc

Une expérience conduite à sa demande montre que face aux codes issus du jeu vidéo, les investisseurs augmentent leur prise de risque.

 

 

« L’investissement n’est pas un jeu ». Avec cette mise en garde de Marie-Anne Barbat-Layani, présidente de l’AMF, le régulateur veut montrer qu’il prend le sujet de la « gamification » très au sérieux.

Ce procédé consiste pour les plateformes d’investissement à utiliser certaines techniques de stimulation issues du jeu vidéo. Il s’avère que ces procédés poussent les particuliers à prendre davantage de risques.

Le laboratoire d’économie expérimentale de Strasbourg (LEES) de l’Université de Strasbourg a réalisé, à la demande de l’AMF, une expérience en mai et juin 2023 auprès de 366 étudiants de différentes disciplines mis en situation d’investissement.

Les participants devaient choisir quelle proportion de la somme qui leur avait été allouée investir en actif risqué. Ils pouvaient copier automatiquement les décisions du participant ayant obtenu la meilleure performance au cours des périodes précédentes.

« Les résultats de l’expérience concluent à une augmentation de la prise de risque lorsque les participants reçoivent un trophée valorisant l’investissement risqué, et inversement une diminution de la prise de risque lorsque le trophée récompensa l’épargne sans risque », indique l’AMF.

L’étude observe que si ce « nudge » (pouvoir d’incitation) des trophées influe de façon importante les comportements, la dimension sociale de partage des classements ne l’accentue pas. En revanche, 20 % des participants choisissent de copier les décisions de l’investisseur le plus performant.

La seule différence notable relevée entre les profils des participants concerne le sexe, les femmes étant moins réceptives aux stimuli de la gamification mais montrant une tendance plus forte au mimétisme.

L’AMF s’est déclaré « très attentive » aux conséquences de la gamification sur l’investissement.