12062024

Retour

Actualité des sociétés

Non-coté : Swen CP rend accessibles les infrastructures à la gestion privée


energie renouvelable

En lançant un second fonds d’infrastructures dédié à la gestion privée, Swen Capital Partners, spécialiste de l’investissement durable en non-coté, offre un accès aux infrastructures, ainsi qu’aux énergies renouvelables.

 

Acteur de référence de l’investissement durable en non-coté, Swen Capital Partners vient d’annoncer l’ouverture de son deuxième fonds d’infrastructures dédié à la gestion privée, après avoir clôturé le premier millésime à près de 40 M€. Il s’agit d’un FPS (fonds professionnel spécialisé) réservé aux investisseurs dits « avertis ». « Accessible à partir d’un engagement de souscription de 125.000 €, est-il indiqué dans le communiqué de lancement, le véhicule offre un accès exclusif à l’expertise de gestion institutionnelle de Swen CP en infrastructures et énergies renouvelables. »

Les infrastructures désignent l’ensemble des réseaux, équipements et installations qui fournissent des services essentiels à l’économie. Avec des besoins de financement estimés à 15.000 Md$ d’ici à 2040, selon Global Infrastructure Hub Outlook, cette classe d’actifs présente un potentiel de rendement régulier sur le long terme et un flux d’opportunités associés à des risques spécifiques : de valorisation, politique, réglementaire, climatique, de transition, de refinancement…

« Décarbonation des modes de production d’électricité et de production de chaleur, digitalisation des économies…, est-il aussi précisé dans le communiqué de presse, les tendances structurelles à long terme placent les infrastructures au premier rang des priorités environnementales et sociales à l’échelle mondiale. Face aux montants colossaux nécessaires pour relever ces défis, le financement des infrastructures n’est plus du seul recours de la puissance publique : des capitaux privés doivent être massivement engagés. »

Flécher l’épargne vers l’économie réelle

Entre autres particularités, le deuxième millésime du FPS d’infrastructures de Swen CP dédié à la gestion privée offrira l’accès à la stratégie Swift 2 (Swen Impact Fund for Transition 2), stratégie d’impact européenne portant sur les infrastructures de gaz renouvelables (biométhane et hydrogène vert). Distribué, notamment, par son partenaire historique, le groupe Crystal (Laplace & Zenith IS), le fonds envisage d’investir de manière directe (30 % du total) et indirecte (70 %, en mode multi-stratégie) dans quelques dizaines de participations. Celles-ci concernent divers secteurs : décarbonation des transports, éolien, photovoltaïque, stockage d’électricité, cycle de l’eau, déchets, etc. Le fonds est classifié Article 8 de la SFDR.

« Swen CP, est-il encore souligné dans le communiqué, mettra à profit une équipe d’investissement expérimentée d’une dizaine de collaborateurs, complétée par un comité qui associe quatre experts et cinq spécialistes ESG et impact à l’équipe gestion privée animée par Xavier Le Blan, directeur de gestion innovation et gestion privée de la société. » Avec un track record de plus de 15 ans dans les infrastructures et près de 3 Md€ d’encours dans cette classe d’actifs, Swen CP a été l’une des premières structures de gestion à s’engager dans ce domaine. L’infrastructure non cotée dispose de certains atouts : en plus d’être décorrélée de la volatilité des marchés, de sa résilience contre l’inflation et de son rôle de diversification, elle permet aux investisseurs d’exercer, en tant qu’actionnaires, une influence sur l’évolution de la stratégie et de la gouvernance des sociétés.

Rappelons que Swen CP – 7,8 Md€ d’engagements cumulés – est une société de gestion détenue par le groupe OFI Invest, dont les principaux actionnaires sont des entités du groupe Aéma (Macif, Abeille Assurances Holding, Aésio Mutuelle), et qu’elle est coactionnaire de la NEC Initiative, société à mission indépendante qui développe une méthodologie permettant aux acteurs socioéconomiques de mesurer leur contribution à la transition écologique.

ML