02032024

Retour

Actualité des sociétés

La Financière d’Uzès lance un nouveau produit structuré solidaire


produit structuré solidaire

La Financière d’Uzès innove à nouveau en proposant un produit structuré solidaire en faveur de la fondation La Prado, grâce à une partie des frais de courtage liés à sa commercialisation.

Groupe familial et entrepreneurial, La Financière d’Uzès gère plus de 1,5 Md€ d’encours. Il continue à innover avec une initiative originale : le lancement d’Uzès Solidaire III, un produit structuré en faveur de la fondation Le Prado.

« Dans le marché actuel, est-il précisé dans un communiqué de presse, les produits structurés augmentent leur attrait, aussi bien auprès des directeurs financiers et des chefs d’entreprises à la recherche de rendements plus attractifs pour placer leur trésorerie d’entreprise qu’auprès des particuliers. »

Après l’annonce, en mai dernier, de son soutien à la Fondation de la Mer par des dons représentant 0,4 % des montants souscrits par ses clients dans les produits structurés Uzès Solidaire Mer I et Uzès Solidaire Mer II, et ce afin de participer à la réduction de l’empreinte plastique et à la préservation des océans, La Financière d’Uzès poursuit son engagement en faveur de causes importantes : elle reversera une partie des frais de courtage sur les montants souscrits dans le cadre de l’émission de son nouveau produit structuré à la fondation Le Prado.

Fondée à Lyon en 1860, celle-ci intervient dans les domaines de la protection de l’enfance, de l’enfance en situation de handicap, de la protection judiciaire de la jeunesse et de l’insertion professionnelle.

Une forte dimension sociale

Eligible au compte-titres ordinaire et à l’assurance-vie, d’une maturité de 4,5 ans, le produit structuré que lance la société de gestion a pour sous-jacent l’action Engie. Un bonus de 8,06 % sera payé trimestriellement, sachant que la barrière de coupon et de capital a été fixée à 40 %. L’émetteur est BBVA, un établissement noté A. « Par le lancement de produits structurés solidaires, souligne Alexandre Perricard, directeur général d’Uzès Gestion, filiale de gestion collective de La Financière d’Uzès, nous témoignons de notre volonté de contribuer à une finance plus responsable.

Nous avons choisi de soutenir la fondation Le Prado, donnant ainsi à notre nouveau support de placement une dimension sociale forte. » L’an dernier, la fondation a accompagné plus de 2.200 bénéficiaires, d’une moyenne d’âge de 13 ans.

Les spécialités de La Financière d’Uzès sont la gestion d’actifs, la gestion sous mandat (à partir de 100.000 €), la gestion optimisée, la tenue de compte, l’ingénierie patrimoniale et le capital-développement. Rappelons que le groupe – intégré et indépendant – a été fondé par Gilbert-André Goirand en 1989.

Employant 70 collaborateurs, il est présent à Paris, Lyon, Lille, Saint-Etienne, Cannes et Annecy. Il accompagne plus de 2.000 familles et entrepreneurs dans la gestion de leur patrimoine.

ML