17062024

Retour

Actualité des sociétés

Les Eltif drainent un quart d’épargne en plus sur un an


flèche haut hausse assurance vieEn 2023, ils atteignent 13,6 Md€ en cumulé, la France détenant la plus grosse part du gâteau. L’agence de notation Scope estime que la croissance de ces véhicules du non coté pourrait atteindre 35 Md€ d’ici 2026.

 

 

 

  

L’intérêt du grand public pour les fonds européens d’investissement à long terme (Eltifs) ne se dément pas. Selon les chiffres de l’agence de notation Scope, les investissements dans ces véhicules ont progressé de 25 % en 2023. Ils recueillent désormais 13,6 Md€, répartis entre 95 Eltifs gérés par 41 sociétés.

Equilibre entre classes d’actifs

La majorité du capital investi l’a été en France (4,7 Md€), suivie par l’Italie (3,3 Md€), l’Allemagne (1,9 Md€) et l’Espagne (700 M€). Concernant les classes d’actifs, les volumes sont répartis équitablement entre le capital investissement (31 %), les infrastructures (31 %) et la dette privée (30 %), le reste concernant l’immobilier et les stratégies mixtes.

Les gérants les plus actifs pour proposer des Eltifs sont Amundi, Azimut, BlackRock, BNP Paribas, Commerz Real, Generali Investments, Muzinich, Neuberger Berman and Partners Group. C’est au Luxembourg que le plus grand nombre d’autorisations ont été distribuées, avec 60 au compteur.

En-dessous des attentes

La progression des Eltifs sur l’année 2023 est solide, mais en-dessous des attentes du marché pour deux raisons : « premièrement, la progression des taux d’intérêt, éloignant les investisseurs qui sont revenus sur le marché des produits de taux, explique Scope. Deuxièmement, les sociétés de gestion ont préféré attendre avant de lancer de nouveaux fonds, anticipant la réglementation Eltif 2.0, entrée en vigueur en janvier 2024. »

Celle-ci assouplit en effet le régime des Eltif concernant les actifs éligibles, les ratios d’emprunt, les règles de concentration et de diversification. Le raz-de-marée n’a pas encore lieu pour autant, beaucoup d’acteurs attendant la publication des regulatory technical standards (RTS) du règlement Eltif 2. Ceux-ci doivent apporter des précisions supplémentaires concernant les fonds evergreen et les rachats de parts en cours de vie du fonds.

Scope estime qu’une vingtaine d’Eltifs devraient être lancés d’ici un an, et que leur croissance devrait se situer entre 30 et 35 Md€ d’ici 2026.