17062024

Retour

Actualité des sociétés

Dette privée d’infrastructures : Amiral Gestion renforce son pôle climat


arbre climat

 

Amiral Gestion annonce le premier closing du fonds Amiral Climate Solution Debt Fund I. Cette stratégie s’inscrit dans le prolongement de l’engagement de la société en faveur de la transition énergétique et climatique.

La nouvelle stratégie d’Amiral Gestion, Amiral Climate Solution Debt Fund I, a réuni un groupe d’investisseurs institutionnels « de premier rang ».

Investie dans le segment de la dette d’infrastructures non cotée sous l’autorité de Benoît Forgues et Jérôme Percepied, elle vise à financer le déploiement d’actifs de production d’énergies renouvelables et d’infrastructures permettant de réduire les émissions de CO2. Le fonds est classé Article 9 de la SFDR, avec une part majoritaire des investissements alignée sur la taxonomie européenne.

Un retour naturel

« Le premier closing du fonds, pour un montant de 110 M€, est-il précisé dans un communiqué de presse, confirme l’intérêt des investisseurs pour la classe d’actifs et pour la stratégie différenciante proposée par Amiral Gestion. »

Pour la société de gestion, c’est un retour « naturel » sur le marché de la dette privée, dont elle a été un acteur « significatif » depuis 2014 au travers des fonds Artemid. Pour sa seconde période de souscription, Amiral Gestion va poursuivre la commercialisation auprès d’une clientèle institutionnelle et ouvrir la stratégie aux clients privés fortunés, à qui il sera possible d’investir dans un fonds nourricier avec un ticket d’entrée minimal de 100.000 €. La taille cible du fonds est de 350 M€.

Fondée en 2003, Amiral Gestion est un acteur indépendant de référence dans l’univers des PME-ETI. Présente en France et en Espagne, la société dispose aussi d’un bureau d’analyse à Singapour. Elle emploie 58 collaborateurs et gère 3,7 Md€ (au 31 décembre 2023).

ML