21052024

Retour

Actualité des sociétés

Moneta AM : le troisième millésime de fonds actions fermés est ouvert !


Moneta AM brève GefMoneta AM présente son fonds daté MME 2028, un véhicule qui ressemble aux deux innovations précédentes, MME 2026 et MME 2027. Souscription ouverte jusqu’au 30 juin 2023.

 

 

Moneta Asset Management a mis les petits plats dans les grands pour expliquer les caractéristiques de son fonds nouveau fonds à échéance, le fonds professionnel spécialisé MME 2028 : plus de 40 minutes de visioconférence, avec pas moins de quatre intervenants, et plus de 40 pages de documentation ! Ces derniers mois, les fonds datés ont poussé comme des champignons, mais… c’est dans le domaine des obligations, du crédit et du haut rendement, que le phénomène s’est produit. L’objectif de leurs gérants était naturellement de bénéficier de l’augmentation des taux d’intérêt et de figer un rendement à maturité qui soit attrayant, généralement supérieur à 5 %.

Dans le domaine des actions, les fonds datés constituent une rareté. Contrairement au private equity, qui met aussi l’investisseur à l’abri de la volatilité des marchés, MME 2028 se composera de titres liquides. Un facteur de différenciation qui peut séduire. Sous réserve, toutefois, d’acquitter un ticket d’entrée de 100.000 €. La fenêtre de commercialisation s’étend jusqu’au 30 juin 2023, sauf si un montant de 150 M€ (dont 10 M€ de seed money « interne ») était globalement levé avant cette date.

La commission de souscription, qui servira à rémunérer les placeurs, est au maximum de 3,5 %. Les frais de gestion seront de 1,5 % (part C) ou de 2,1 % (part P). La valorisation sera trimestrielle. En moyenne annuelle, le rendement cible est d’au moins 7 %. Au-delà, s’appliquera une commission de performance de    15 %. Pour information, la performance de MME 2026, du 31 mai 2021 au 31 mars 2023, est de + 19,5 %, grâce à des titres (parmi une quarantaine de lignes) comme Technip Energies, Meier Tobler, Ordina, Sopra Steria ou Bolloré, choisis par Raphaël Lucet et Romain Burnand.

Les bienfaits du blocage

« Nous sommes des stock pickers pragmatiques qui apprécions les petites et moyennes capitalisations, fait observer Romain Burnand, fondateur et président de Moneta AM, également gérant de portefeuille. Le gros avantage qu’offre un fonds daté, où les capitaux sont en l’occurrence,sauf exception, immobilisés durant cinq ans, est de ne pas subir de rachats dans les périodes destress de marché. Nous nous appuyons toujours avec la même rigueur sur l’analyse fondamentaledes sociétés, de leurs potentialités et de leur valorisation. Mais, dans un fonds daté, nous pouvonsplus facilement sélectionner des valeurs peu liquides, faire des paris plus tranchés et investir à contre-courant. Il convient d’ajouter que le segment des petites et moyennes valeurs est très en retard parrapport à celui des grandes valeurs qui, dernièrement, ont tiré les indices boursiers vers le haut. »

Moneta AM est une société de gestion 100 % indépendante. Créée en 2003, elle gère 4,5 Md€ et emploie une trentaine de professionnels, dont la moitié dans l’équipe de gestion, laquelle suit une trentaine de secteurs. Pour l’instant, elle gère cinq fonds : Moneta Multi Caps, Moneta Micro Entreprises (fermé aux souscriptions depuis la mi-2009), Moneta Long Short, MME 2026 et MME 2027. La gestion de MME 2028 devrait démarrer le 1 er juillet, avec une montée en régime progressive des investissements. Les parts sont soit au nominatif pur (dépositaire Caceis) ou administré (en compte-titres bancaire), à travers une plateforme dédiée, soit en assurance-vie luxembourgeoise (FID ou FAS). Entre les 31 mars et 30 juin 2028, le porteur devra se prononcer : rester investi cinq années supplémentaires, racheter tout ou partie de ses parts ou faire une souscription additionnelle…

ML