18042024

Retour

Nominations

Pimco nomme Giorgio Cocini en tant que managing director


Capture décran 447

Pimco, leader de la gestion obligataire, nomme Giorgio Cocini au nouveau poste de managing director. Il sera chargé de superviser les activités du gestionnaire en Italie, en France et dans la péninsule ibérique.

Pimco, n° 1 mondial de la gestion obligataire active, filiale d’Allianz dotée d’une expertise incontournable sur les marchés publics et privés, nomme Giorgio Cocini au poste nouvellement créé de managing director. Basé à Londres, il sera en charge, à partir de juin, de la supervision des activités en Italie, France, Espagne et Portugal.

Il « rendra compte » à Craig Dawson, managing director, responsable de l’Europe, du Moyen-Orient et de l’Afrique.

Naviguer dans un paysage complexe

« Responsable des fonctions de gestion des clients et des activités commerciales, précise le communiqué de nomination, Giorgio Cocini sera secondé par Adriano Nelli, qui sera nommé executive vice president et responsable de l’Italie, Eleni Sifakis, executive vice president et responsable de la France, et Jimenez Sanchez, executive vice president et responsable de la péninsule ibérique.

Il apporte à ce poste une grande expérience de collaboration avec des clients européens dans les domaines de la banque, de l’assurance, de la technologie financière et de la gestion d’actifs. »

Giorgio Cocini est diplômé « cum laude » de l’université Bocconi, à Milan. Il a été managing director au sein du groupe des institutions financières de Goldman Sachs, puis coresponsable EMEA de la Banque d’investissement pour les institutions financières de Bank of America, avant d’en être promu coresponsable mondial.

« Les investisseurs, institutionnels et particuliers, fait remarquer Emmanuel Roman, managing director, chief executive officer chez Pimco, recherchent un éventail plus large de stratégies globales pour atteindre leurs objectifs d’investissement. L’expertise approfondie de Giorgio aidera nos clients à naviguer dans un paysage d’investissement de plus en plus complexe. »

 

ML