04122021

Retour

Immobilier

Faut-il investir sur une SCPI dans le résidentiel ?

centralescpi octobre 2

Connues principalement pour leur attrait en matière d'immobilier d'entreprise, les sociétés civiles de placement immobilier ou SCPI investissent de plus en plus en immobilier d'habitation c’est-à-dire en immobilier résidentiel. Pourquoi cette classe d'actifs suscite-t-elle un tel intérêt et pourquoi finalement ne pas investir en immobilier en direct ? C'est ce que nous allons voir.

(Publi-communiqué)

Pourquoi l’immobilier résidentiel est-il le chouchou des épargnants français ?

Investir en immobilier résidentiel a toujours constitué une seconde nature pour les épargnants. La pierre sécurise grâce à son caractère pérenne et au fait que ses économies ne risquent pas de partir en fumée comme cela est parfois le cas en Bourse.

Investir en immobilier résidentiel revient à placer son argent sur le long terme, à savoir sur au moins huit ans, voire beaucoup plus. Les investisseurs immobiliers souhaitent avant tout percevoir des revenus sous forme de loyers lorsqu’ils achètent des appartements ou des maisons. Contrairement aux contrats d’assurance-vie en fonds euros, acheter de la pierre permet de ne pas souffrir de l’inflation puisque les loyers sont indexés sur la hausse des prix.

Comme le rappelle Véronique Baron, l’une des associés-fondateurs de La Centrale des SCPI (www.centraledesscpi.com), le premier réseau d’épargne digitale français :

« Les épargnants qui nous appellent au 01.44.56.00.23 constatent dans leur vie quotidienne une hausse des prix, notamment des prix de l’alimentation et de l’énergie. Ils cherchent donc par tous les moyens à augmenter leur pouvoir d’achat. Et quoi de mieux que l’immobilier pour augmenter son pouvoir d’achat ? »

L’achat de parts de SCPI doit être considéré comme un tout : choix des SCPI, sourcing des meilleures SCPI, conseils et financement de son achat de SCPI de rendement. Il s’agit d’une opération patrimoniale censée créer de la valeur dans le temps et enrichir l’investisseur sur le long terme, il est donc important de penser à tous les paramètres. Il serait dommage de s’engager sur plusieurs années avec le mauvais choix de SCPI.

Cependant, investir en immobilier en direct n’est pas dénué de risques. Parmi les risques les plus courants figurent les contraintes de gestion et les risques d’impayés qui sont de plus en plus courants. N’oublions pas la hausse continue des taxes foncières, des primes d’assurance et des charges de copropriété. Il en découle une diminution sensible des rendements immobiliers qui n’apparaît pas comme la meilleure solution pour augmenter son pouvoir d’achat.

Pourquoi investir en immobilier résidentiel via l’achat de SCPI est-il la meilleure solution ?

Il importe d’abord de noter que les meilleures SCPI de rendement rapportent autour de 6 % par an, une performance est nette de tous frais. Outre la rémunération attrayante de son épargne, acheter des SCPI résidentielles permet de mutualiser ses investissements immobiliers.

Et que vaut-il mieux ? Posséder un ou deux appartements en location ou être copropriétaire de plusieurs dizaines, voire une centaine d’actifs immobiliers ? Sachant que tout le travail de gestion est effectué par la société de gestion qui a créé la SCPI résidentielle, tout le travail des épargnants consiste à percevoir des dividendes sur son compte bancaire ou postal.

De plus, comme pour l’immobilier détenu en direct, il est préférable d’acquérir ses parts de SCPI à crédit. Il est aussi possible de les acheter en démembrement temporaire de propriété. Mieux, la détention de parts de SCPI de rendement évite de se poser la question d’une indivision de son patrimoine immobilier puisqu’il est très aisé de partager son patrimoine en fonction de son nombre de parts de SCPI.
Enfin, contrairement à l’achat d’un appartement ou d’une maison locatifs, investir son épargne en immobilier résidentiel peut être réalisé à partir de quelques milliers d’euros. Il est ensuite facile d’acheter de nouvelles parts de SCPI de rendement à la suite de rentrées d’argent ou de nouveaux crédits immobiliers.

Comment faire pour investir dans les meilleures SCPI dans le résidentiel ?

Comme pour les SCPI d’entreprise, il faut passer par des professionnels de la distribution de parts de SCPI. C’est simple, non-contraignant, et cela offre la possibilité de bénéficier en prime de services associés : conseils personnalisés, aide pour trouver un crédit immobilier, ligne téléphonique dédiée, choix de toutes les SCPI…

Sachant que le prix des parts de SCPI est le même quel que soit le canal de distribution, il serait dommage de passer son temps à se demander sur quelles SCPI investir. Ici comme ailleurs, il faut aller aux meilleures sources pour ne pas se tromper dans la constitution de son patrimoine. Il faut notamment mixer plusieurs SCPI afin d’augmenter encore davantage la mutualisation.

Comme le souligne Laurent Fages, consultant senior au sein de La Centrale des SCPI : « L’un de nos clients a acheté récemment des parts de deux SCPI investies dans le résidentiel qui ont attiré son attention et suscité son l’intérêt : la SCPI Kyaneos Pierre et la SCPI Primofamily. Créées par Kyaneos AM et par Primonial REIM, ces deux SCPI offrent une diversité inégalée pour investir en immobilier résidentiel. »

Au 30 juin, la SCPI Kyaneos Pierre possédait 161 immeubles, soit 1 407 lots, développant près de 85 000 m². D’un point de vue géographique, Kyaneos Pierre a acheté des immeubles dans 21 départements. Comme elle a été créée en avril 2018, sa marge de progression et très importante.

Kyaneos Pierre capitalisait près de 110 millions d’euros à la fin du premier semestre mais surtout, cette SCPI de rendement à capital variable a rapporté 6,1 % nets à ses associés porteurs de parts l’an dernier. 

Créée en 2017, la SCPI Primofamily capitalisait 163,5 millions d’euros au 30 juin. Primofamily investit dans l’immobilier du quotidien avec ses 119 actifs localisés en France, en Belgique, en Espagne et en Italie. L’immobilier du quotidien correspond aux logements résidentiels et aux hôtels urbains.

Investir en immobilier en direct est un rêve pour de très nombreux épargnants. En revanche, pour ceux ayant des parts de SCPI résidentielles, c’est une réalité. Avec une hausse des prix partie pour durer, il faut absolument renoncer à placer son argent sur des contrats d’assurance-vie en fonds euros et préférer les SCPI de rendement, notamment les SCPI résidentielles.

Afin d’effectuer son choix de SCPI en toute connaissance de cause, le plus simple est de se faire conseiller par des spécialistes de la distribution de parts de SCPI, à l’image de ceux de La Centrale des SCPI (01.44.56.00.23), dont nombre de clients s’accroît semaine après semaine.

Parce qu’acheter des parts de SCPI résidentielles revient à prendre acte d’un avenir radieux et, parce que la pierre sera toujours le placement préféré des Français, pourquoi ne pas faire comme plus d’un million de nos compatriotes ravis de cette initiative porteuse de sens qui ont déjà investi leur épargne en SCPI ?

--

Avertissement

L'investissement dans une SCPI n'est pas garanti, tant du point de vue des dividendes perçus que de celui de la préservation du capital. Les SCPI dépendent en effet des fluctuations des marchés immobiliers. Avant toute décision d'achat de parts de SCPI, faites-vous conseiller par un professionnel afin d'être certain(e) que ce placement correspond à votre profil patrimonial. Enfin, comme tout investissement immobilier, tenez compte du fait que les SCPI sont des placements de long terme dont la durée de détention minimale ne saurait être inférieure à huit ans.