06122022

Retour

Immobilier

Wiseed cible les CGP


immo cote

La plateforme historique de crowdfunding travaille à l’élaboration d’un marché secondaire pour les investissements en actions. Elle profite de son antériorité vis-à-vis de la concurrence et de son statut de PSI pour accroître ses parts de marché.

La plateforme toulousaine de crowdfunding ne manque pas de chantiers à faire avancer. Outre celui de s’adapter à la nouvelle réglementation européenne imposant de disposer de l’agrément PSFP (prestataire de services de financement participatif) pour pouvoir proposer ses services de financement participatif, Wiseed travaille aussi à l’élaboration d’un marché secondaire pour tous les clients ayant investis dans des actions de PME ou de startups. « Le sujet nous est apparu urgent à régler lorsque nous avons eu des demandes de transferts de titres dans le cadre de successions », lance Mathilde Iclanzan, directrice générale de la plateforme.

Les régulateurs français AMF et ACPR sont en pointe sur ce sujet. Wiseed est également entouré sue ce sujet par plusieurs fintechs. L’idée est de créer une technologie de place ouverte via la Blockchain. Les premiers tests pourraient intervenir dès l’été prochain.

Besoins de fonds propres

Du côté des obligations et plus particulièrement celles émises pour financer des projets immobiliers, l’activité bat son plein. Les marchands de biens ont effectivement besoin de fonds propres à l’heure où les banques se montrent particulièrement frileuses. Wiseed intervient ici en apporteur de fonds en nouant des partenariats avec des professionnels du secteur. Les niveaux de rendement sont aujourd’hui attractifs puisqu’ils peuvent atteindre jusqu’à 9%.

Le marché du crowdfunding connaît actuellement de grands bouleversements. Aussi bien structurels que conjoncturels. Avec l’apparition de deux grands segments : les grandes plateformes et les petites plateformes. Wiseed fait partie des grandes plateformes aux côtés de ClubFunding (Profina), Anaxago ou Homunity (Tikehau Capital). C’est à ce titre que les grands cabinets de CGP ou les family office font aujourd’hui appel à Wiseed pour les aider à monter des projets d’investissement immobilier. Une activité en net développement.

Ambitions d'acteurs étrangers

Les plateformes de crowdfunding hexagonales doivent maintenant faire face aux ambitions d’acteurs étrangers sur le sol français. Le secteur est donc appelé à connaître d’autres mouvements très prochainement.

Le marché des TPE/PME comme celui de l’immobilier se préparent des jours compliqués compte tenu du contexte macro et micro économique actuel. Les petites et moyennes entreprises françaises ont l’avantage d’être innovantes. L’enjeu pour elles sera de pouvoir disposer de capitaux propres pour financer leur développement. Du côté du marché immobilier, le crowdfunding a un rôle déterminant à jouer pour palier le retrait des banques. Le secteur est aux abois dans un contexte réglementaire hyper bloquant, susceptible de mettre toute la filière à l’arrêt alors que les besoins de logement n’ont jamais été aussi importants.

PBB