30052024

Retour

Immobilier

Pourquoi la quarantaine constitue le parfait moment pour préparer sa retraite ?

CENTRALE DES SCPI MAI 2023

La quarantaine est une période clé de la vie, en effet les quarantenaires possèdent pour la majorité une épargne déjà constituée, ont réalisés nombres de leurs grands projets tant sur le plan professionnel que personnel, 40 ans est donc l’âge parfait pour entreprendre de nouveaux projets et se soucier de son futur.

(Publi-communiqué)

On manque rarement de projets mais souvent de moyens pour les réaliser alors pour s’assurer un avenir serein, il faut penser à se constituer des sources de revenus complémentaires. Et si on vous disait qu’à 40 ans, il est possible de devenir rentier et de s’assurer des revenus réguliers pour le reste de sa vie, et ce, sans prise de tête !

Pourquoi les SCPI constituent le parfait placement pour les quarantenaires ?

Qu’on soit célibataire, en couple avec ou sans enfants, à 40 ans, il faut se poser les bonnes questions pour anticiper les projets à venir, qu’il s’agisse par exemple de payer les études de ses enfants, d’anticiper sa retraite ou d’envisager de lever peu à peu le pied sur son activité professionnelle, il faut agir car les revenus professionnels ne sont pas toujours suffisants pour atteindre tous ces objectifs en même temps.

Peu de placement permettent de devenir rentier, l’immobilier, valeur refuge qui génère des loyers est sans nul doute le placement à privilégier en 2023 pour percevoir des revenus complémentaires sur le long terme. Néanmoins, l’immobilier en direct peut s’avérer compliqué et finalement peu rentable, les SCPI ou sociétés civiles de placements immobiliers s’imposent alors comme la solution idéale pour les quarantenaires ambitieux.

Elles leur permettent de devenir propriétaire immobilier sans gestion et offrent des rendements supérieurs à 6% soumis à une fiscalité avantageuse. Les épargnants perçoivent des loyers proportionnels à leur investissement et voient leur capital s’apprécié dans le temps.

Les SCPI de rendement sont accessibles à partir de quelques milliers d’euros au comptant, les épargnants perçoivent à la suite de leur investissement des revenus qui peuvent couvrir certaines dépenses, comme les factures d’électricité ou encore la mensualité de crédit de la résidence principale. Un petit coup de pouce qui donne la possibilité aux quarantenaires d’augmenter leur niveau de vie, tout en diversifiant leur patrimoine.

Les SCPI investissent en effet, dans plusieurs typologies d’actifs, immeubles de bureaux, Ehpad, ou encore murs commerciaux, certaines SCPI sont dites « diversifiées », d’autres thématiques, c’est à dire spécialisées dans un domaine d’activité comme le secteur de santé ou encore celui de l’immobilier logistique. Il est conseiller de conserver ses parts de SCPI une dizaine d’année, à terme la l’épargnants peut revendre ses parts et réaliser une potentielle plue-value, laquelle lui permettra par exemple d’acheter une résidence secondaire à la retraite.

Exemple d’Ingrid 47 ans, divorcée et cliente de La Centrale des SCPI qui a placé 100 000 € en SCPI de rendement :

Avec un rendement moyen de 6 %, Ingrid perçoit depuis 4 ans un complément de revenus mensuel avoisinant 500€, de quoi payer le studio de son fils, Louis, parti étudier à Lille.

Comment investir son argent lorsqu’on a 40 ans ?

Pour réaliser le meilleur investissement SCPI oubliez votre banque et tournez-vous plutôt vers des plateformes spécialisées et accessibles en ligne. La Centrale des SCPI fait partie des meilleures plateformes SCPI, elle met à disposition des épargnants les classements SCPI régulièrement mis à jour, un guide et un parcours de souscription 100% digitalisé.

Son équipe de consultants se tient à disposition des investisseurs pour sélectionner avec eux des SCPI performantes et complémentaires, selon leurs objectifs et échéances. Un accompagnement personnalisé qui différencie La Centrale des SCPI des établissements bancaires dont les conseils sont souvent décevants.

Les combinaisons d’investissement en SCPI sont multiples, en effet, il existe une centaine de SCPI, voici l’exemple d’un portefeuille de SCPI qui pourrait être proposer à un épargnant de 40 ans :

- SCPI Log In : spécialisée dans le secteur très dynamique de la logistique Européenne, la SCPI Log In présente un beau potentiel de développement pour la décennie à venir.

- SCPI Coeur d’Europe : SCPI européenne diversifiée, vous trouverez au sein de son parc des murs de bureaux de commerce de logistique ou encore de santé tous loués à des entreprises solides.

- SCPI Pierval Santé : spécialisée dans le secteur sécuritaire de la santé en Europe, la SCPI affiche une durée de baux fermes supérieure à 15 ans de quoi mettre à l’abris son épargne.

- Novapierre Allemagne 2 : spécialiste du secteur du commerce en Allemagne, première économie de la zone euro, Novapierre Allemagne 2 offre de belles perspectives.

 

Mot de l’expert : « Les SCPI de rendement présentent beaucoup d'avantages, elles n’engendrent aucune gestion pour les épargnants et leurs permettent de se constituer un revenu complémentaire au fur et à mesure de leur vie active ! ».

Finalement les placements phares des années passées comme le fonds en euros de l’assurance vie ou l’immobilier en direct ne constituent plus des placements pertinents pour les quarantenaires ambitieux. Alors pour maintenir son niveau de vie et préparer sa retraite, il est important d’investir dès à présent sur le meilleur placement pour devenir rentier à partir de 40 ans : les SCPI de rendement.

  

Avertissement

L'investissement dans une SCPI n'est pas garanti, tant du point de vue des dividendes perçus que de celui de la préservation du capital. Les SCPI dépendent en effet des fluctuations des marchés immobiliers. Avant toute décision d'achat de parts de SCPI, faites-vous conseiller par un professionnel afin d'être certain(e) que ce placement correspond à votre profil patrimonial. Enfin, comme tout investissement immobilier, tenez compte du fait que les SCPI sont des placements de long terme dont la durée de détention minimale ne saurait être inférieure à huit ans.