19092021

Retour

Assurance vie

Assurance vie : un millésime 2017 plein de surprises pour les taux des fonds euros

La période des annonces des taux des fonds euros servis pour 2017 s'achève avec à la clé quelques surprises : des rendements sont en hausse et d'autres baissent. Revue de détails. 

Début 2017, les assureurs avaient servi des rendements des fonds euros pour 2016 tous en nette baisse, respectant à la lettre les consignes de modération édictées par l’ACPR et la Banque de France. En ce début 2018, le tableau est complètement différent : les assureurs ont pris plus de liberté, de nombreux fonds euros servent des rendements au titre de l’année 2017 au même niveau que l’an passé, soit même en hausse.

. En toute logique, les fonds eurodynamiques, qui avaient subi une chute libre pour les rendements 2016, voient leur performance remonter en flèche : au premier rang desquels Target+ qui affiche 4,05%, EuroConviction deBNP Paribas Cardif passe de 0,48% en 2016 à 2,56% en 2017 ; Eurocit’ d’AG2R La Mondiale remonte de 0,25% à 2,15%, EuroPatrimoine (AG2R) de 0% à 1,90%, etc. Normal : les marchés financiers en 2017 ont été bons en début d’année, souvent la période où tout se joue pour les fonds eurodynamiques.

. Mais certains fonds euros traditionnels ne sont pas en reste : Dynavie (Monceau Assurances) monte de 0,30 pt pour atteindre 2,80%, Batiretraite Multicompte (SMA Vie), à la gestion financière très affutée..

Plus étonnant, des fonds de bancassureurs affichent des hausses : le fonds euros d’ACMN Vie remonte au-dessus de la barre des 1% à 0,80%, le contrat grand public Erable Essentiel de Sogecap ou nombreux contrats de CNP/la Banque Postale (Vivaccio, GMO), même BNP Paribas Multiplacements gagnent quelques centimes de points. Sans doute étaient-ils descendus tellement bas pour « piloter la collecte » vers les UC que les bancassureurs ont voulu faire cette année marche arrière.

Par ailleurs, de nombreux fonds euros ont décidé de jouer la carte de la stabilité et servent des performances strictement identiques à celles de l’année 2016.

. Enfin, il reste encore de nombreux fonds euros à afficher une baisse, y compris parmi les plus performants (Sérénipierre à 3,40% en 2017 contre 3,60% en 2016) ou les plus gros comme le fonds euros Afer qui sert 2,40% contre 2,65% en 2016. Le principe de précaution qui est de doter la provision pour participation aux bénéfices est toujours très en vogue.

Au final, l’estimation du taux moyen des fonds euros pour 2017 qui sera communiquée par la FFA sans doute en mars devrait être en recul par rapport aux 1,80% nets de frais de gestion servis en 2016.

Enfin, à noter qu'en termes de prélèvement sociaux, il semble que les assureurs aient gagné une année de sursis en ne prélevant que 15,5% pour les taux d’intérêts 2017, pourtant parfois versés sur les contrats bien après la date du 1er janvier 2018. En 2019, pour les rendements 2018, les prélèvements sociaux passeront bien tous à 17,2%.

Découvrez tous les rendements 2017 des fonds euros et leur évolution par rapport à 2016 sur >> notre tableau comparatif.

CMG