15112018

Retour Vous êtes ici : Accueil Au sommaire des magazines Septembre 2018 - n°295

DOSSIER : L’avenir des CGP passe-t-il par des regroupements ?

Septembre

Plus que jamais, la pression commerciale et les contraintes réglementaires rendent l’exercice en solo difficile, voire impossible, pour un cabinet de CGPI, sans s’adosser d’une manière ou d’une autre à une structure : du club d’amis à de grands groupements de services, l’éventail est large. Mais ils restent encore des réticents...

Commander le numéro

AU SOMMAIRE DU MAGAZINE

180901_sommaire

GESTION D’ACTIFS : Enquête sur le match ETF/Gestion active

Septembre

Avant d’investir sur les marchés financiers via un fonds géré de manière active, de plus en plus d’investisseurs se posent désormais la question de savoir s’il n’est pas plus opportun de porter son choix sur un ETF qui permet de répliquer la performance d’un indice boursier. Il faut dire que ce choix est loin d’être évident à faire.

Commander le magazine

L'INVITE DU MOIS : Eric Michelet, associé de Gestion financière privée (Gefip)

Septembre

Eric Michelet anime avec ses associés une société de gestion de portefeuille fondée il y a plus de trente ans. Nous avons voulu savoir à la lumière de cette expérience des marchés financiers et de la gestion de patrimoine quel regard cet expert reconnu porte sur les évolutions actuelles, fiscales et financières. Un utile franc-parler !

Commander le numéro

L'HUMEUR DE GEF

Prédiction

« Maradona, un exemple pour les banquiers centraux », titrait l’analyse de Frédéric Rollin, conseiller en stratégie d’investissement chez Pictet AM, juste avant l’ouverture de la Coupe du monde de Football. Il explique que selon Mervyn King, alors gouverneur de la Banque centrale britannique, il existe une « forte ressemblance » entre l’évolution des politiques monétaires et les deux buts marqués par Maradona contre l’Angleterre lors de la Coupe du monde de 1986. « La Fed, comme beaucoup d’autres banques centrales, suit aujourd’hui une tactique similaire. Elle influence les marchés de taux par la sévérité ou l’amabilité de ses discours. Elle peut ainsi réguler l’économie et les marchés sans modifier sa politique monétaire ». Après la boule de madame Soleil, le ballon de monsieur Maradona !

Geek fiscal

En 2019, tout le monde devra déclarer en ligne, quel que soit son revenu. Cette année, seuls 57 % des foyers imposables l’ont fait alors que c’était obligatoire pour les foyers équipés d’un accès à internet et dont le revenu fiscal de référence dépassait 15 000 € en 2017. La connexion au web va devenir obligatoire ?

Pas emballés !

Résultat du sondage sur notre site (874 réponses). Diriez-vous que la nouvelle fiscalité 2018 notamment sur l'IFI et le PFU est...

● une réforme décevante : 50 %
● une mauvaise réforme : 23 %
● une très bonne réforme : 27 %.

Inadapté

Les Français investissent trop dans le logement ! Ce présupposé du gouvernement a amené le professeur d’économie André Babeau à répliquer que « si l’épargne des Français est mal orientée ce n’est pas en raison d’une ponction trop importante réalisée par le logement mais à cause d’une épargne financière inadaptée au vieillissement de notre population et aux besoins en capitaux propres qu’exige la croissance de notre économie » (Les Echos, 11 juin 2018).

Bataille de juges

Dans une décision du 29 mars 2008, le Conseil constitutionnel déclare conforme des mesures prises par le législateur (pour renforcer la lutte contre le terrorisme). Peu de temps après, la Cour de cassation, suggérant sans doute à ces hauts magistrats de revoir leur décision, leur transmet deux questions prioritaires de constitutionnalité (QPC). Sous entendu : « chers juges constitutionnels avez-vous bien apprécié les atteintes aux libertés ? » Réplique cinglante du Conseil : « Le seul fait que le Conseil d'État ou la Cour de cassation renvoie au Conseil constitutionnel une disposition législative déjà déclarée conforme à la Constitution par le Conseil constitutionnel ne saurait constituer un changement des circonstances » (décision n° 2018-713/714 QPC du 13 juin 2018).

Rois du RSE

Après Nicole Notat, secrétaire générale de la CFDT de 1992 à 2002, qui a fondé l'agence de notation Vigeo, c’est son homologue de Force Ouvrière Jean-Claude Mailly qui vient de rejoindre la société de conseil en stratégie sociale et ressources humaines Alixio en qualité de « senior advisor », aux côtés de Raymond Soubie, ex- conseiller de Sarkozy. A la CGT, l’ex numéro un, Thierry Le Paon, est devenu délégué interministériel pour la cohésion sociale. Le socialement responsable, c’est leur spécialité...