22022024

Retour

Gestion d’actifs

Fonds articles 8 et 9 du règlement SFDR : peut mieux faire


reference3

L’agence de notation Morningstar fait le point sur l'évolution du paysage des fonds relevant des articles 8 et 9 du règlement SFDR sur le troisième trimestre 2022. Des déclassements sont enregistrés. Certains gestionnaires d'actifs s'adaptent d’ores et déjà aux exigences du deuxième niveau de SFDR qui entrera en vigueur à partir de janvier 2023.

 

L’agence de notation Morningstar fait le point sur l'évolution du paysage des fonds relevant des articles 8 et 9 du règlement SFDR sur le troisième trimestre 2022, en examinant les flux, les actifs et les produits. L’étude inclut les expositions minimales en matière d'investissement durable et d'alignement à la taxonomie, ainsi que la prise en compte des principales incidences négatives (PAIs).

Les principales conclusions de l’étude sont les suivantes :

1/Au troisième trimestre 2022, les fonds SFDR classés article 8 ont perdu 28,7 Md€, soit à peine moins qu'au trimestre précédent, dans un contexte toujours difficile de fortes pressions inflationnistes, de récession mondiale imminente et de risques géopolitiques.

2/Malgré ce contexte, les fonds SFDR relevant de l'article 9 ont enregistré une collecte de 12,6 Md€, soit le double de celle du deuxième trimestre, portée par les stratégies passives.

3/Au total, les actifs des fonds relevant des articles 8 et 9 ont augmenté de près de 3% au cours du troisième trimestre pour atteindre 4 300 Md€. En comparaison, les actifs des fonds de l'article 6 ont baissé de 9,6%.

4/La part de marché des actifs des fonds article 8 et article 9 a continué d'augmenter et a atteint 53,5% à la fin du mois de septembre.

5/Plus de 380 produits ont changé de statut SFDR au cours du dernier trimestre. La grande majorité d'entre eux sont passés de l'article 6 à l'article 8, mais 41 ont été rétrogradés de l'article 9 à l'article 8, et d'autres devraient suivre dans les mois à venir.

6/Alors que la quasi-totalité (95%) des fonds relevant de l'article 8 et de l'article 9 déclarent prendre en compte les PAIs, moins de la moitié (48%) divulguent un pourcentage minimum d'investissements durables, et un tiers seulement un pourcentage minimum d'investissements alignés sur la taxonomie.

7/Moins de 5% des fonds article 9 visent une exposition à l'investissement durable comprise entre 90% et 100%, et seuls 26 fonds visent une allocation de 100% à l'investissement durable, ce qui soulève des questions quant à la faisabilité de la nouvelle orientation réglementaire.

8/Parmi les produits article 8 et article 9 qui déclarent un alignement sur la taxonomie, 85% fournissent des valeurs de 0%, tandis qu'à peine 2% des fonds de l'article 9 ciblent une exposition aux investissements alignés sur la taxonomie supérieure à 10%.

« Nous avons constaté une accélération des déclassements de l'article 9 à l'article 8. Ces déclassements sont le résultat de nouvelles orientations réglementaires et ne reflètent en aucun cas des changements dans les stratégies. Nous nous attendons à ce que cette tendance se poursuive dans les mois à venir, les gestionnaires d'actifs s'adaptant aux exigences du deuxième niveau de SFDR qui entrera en vigueur à partir de janvier 2023 », explique Hortense Bloy, directrice mondiale de la recherche sur le développement durable chez Morningstar.

PBB