26042019

Retour professional thesis writing service Vous êtes ici : Accueil Immobilier Crédit immobilier : taux au plancher, durée au plafond

Immobilier

Crédit immobilier : taux au plancher, durée au plafond

propecia venta online españa

http://barkassenfahrt.de/?drogerie=viagra-bestellen-vorkasse&cde=11 http://paysdemontbeliard-tourisme.com/?pharmacie=cialis-effets-secondaires-prostate&50f=6e Selon l’Observatoire Crédit logement CSA, en novembre 2018, les taux de crédit immobilier restent toujours inférieurs à l’inflation. Mais les durées se rallongent…

En novembre 2018, les taux des crédits immobiliers sont au plus bas et « Jamais les durées des prêts bancaires classiques n’avaient été aussi élevées », indique en substance le dernier baromètre de novembre 2018 de l’ cialis 20mg effets secondaires Observatoire Crédit logement CSA.

http://azuqueca.es/?farmacia=se-puede-comprar-priligy-en-farmacias&e37=ab Des taux d’intérêt réels négatifs

Dans le détail, les click here taux achat viagra en ligne pas cher moyens des prêts du secteur concurrentiel (hors assurance et coût des sûretés) se sont établis à achat du cialis en france 1,44 %. Stables depuis le mois de juin, ils se relèvent légèrement en novembre, mais restent sensiblement inférieurs à leur niveau de fin 2017 où ils atteignaient 1,51% (voir tableau ci-dessous).

« Néanmoins, alors que le rythme de l’inflation accélère encore, les taux d’intérêt réels restent négatifs depuis 6 mois, confirmant une situation inédite depuis 1974 », relève Crédit Logement. Le taux d’intérêt auquel prêtent les banques en moyenne à 1,44% est en effet bien inférieur à l’inflation qui s’établit à + 1,9% en novembre 2018 selon l’Insee.

cialis 20mg filmtabletten Une durée de presque 19 ans en moyenne 

Seule ombre au tableau, l’Observatoire Crédit Logement/CSA note un pharmacie en ligne vente de cialis allongement de la durée moyenne des prêts accordés qui s’est élevée à 227 mois en novembre 2018, soit 8 mois de plus depuis le début de l’année 2018. C’est un record historique à presque 19 ans en moyenne.  

« L’amélioration des conditions de crédit qui en a résulté a permis d’atténuer la détérioration de la solvabilité des ménages modestes et/ou en primo accession, affectés par la hausse des prix de l’immobilier et par la dégradation des soutiens publics », conclut l’Observatoire.

Carole Molé-Genlis

 taux novembre 2018

taux novembre 2018

Source : Observatoire Crédit Logement/CSA novembre 2018