14042024

Retour

Banque

Association : la CNCGP veut s'étendre aux courtiers vie et en crédit

La CNCGP veut s'étendre aux courtiers en assurance vie mais aussi aux IOB qui font du « conseil patrimonial à forte valeur ajoutée ». L'association historique des CGP rassemble 2 500 CIF à fin 2018.

La Chambre nationale des conseillers en gestion de patrimoine (CNCGP) trace sa route pour 2019. Outre l'élection d'un nouveau président lors de sa prochaine Assemblée générale le 27 mars prochain (puisque Benoist Lombard arrive au terme de deux mandats), l'association historique des CGPI se donne pour objectif d'étendre son champs d'action, restreint jusqu'ici aux conseillers en investissement financier (CIF), aux courtiers d’assurance et aux Intermédiaires en opération de banque (IOB).

Une nouvelle ère pour la CNCGP

« L’année qui s’ouvre sera celle de l’entrée dans une nouvelle ère pour la CNCGP. Aujourd’hui, association de conseillers en investissement financier, demain, c’est naturellement qu’elle aura vocation à devenir association de courtiers en assurance et d’IOB », indique-t-elle dans un communiqué publié mi-janvier 2019. Elle vise en particulier « les courtiers [en assurance vie] non-inscrits à la CNCGP, mais qui en partagent les ambitions, à savoir un conseil patrimonial à haute valeur ajoutée ».

Rappelons qu'une réforme du statut de courtier en assurance, calquée sur le modèle du statut de CIF, est actuellement en cours d'élaboration par la direction générale du Trésor qui réunit régulièrement les associations concernées. A partir de 2020, ils devront obligatoirement adhérer à une association professionnelle dans le cadre d'une autorégulation. (lire => notre article sur la réforme du courtage publié en décembre). 

Adhésions simplifiées

La CNCGP a indiqué qu'elle allait simplifier les adhésions de ses membres tant sur un plan administratif que financier. Elle prévoit aussi de réserver « une offre de bienvenue » aux nouveaux adhérents. 
 
Au 31 décembre 2018, la CNCGP représente 2 500 CGP (soit 201 de plus en un an) et près de 1 500 cabinets (soit 82 nouveaux cabinets). Il s'agit de « CGP multi-accrédités » dotés non seulement du statut de CIF mais aussi de la compétence juridique appropriée (CJA) et de plusieurs autres statuts d’intermédiaires financiers : intermédiaire en courtage d’assurance (IAS), en immobilier, et en opérations de banque et en services de paiement (IOBSP). Près de 70 % de ses adhérents détiennent à la fois le statut de CIF, d’IAS et d’IOBSP. 

Carole Molé-Genlis