08082022

Retour

Marché

April met la main sur Magnacarta


connection2

April renoue avec la gestion de patrimoine en acquérant Magnacarta détenu par le Groupe Burrus, le même qui avait mis des bâtons dans les roues de CVC pour obtenir plus de 90% du capital du courtier en assurance.

Le secteur du courtage en assurance est lui aussi en ébullition comme en témoigne la toute récente annonce du rachat de Magnacarta par le groupe April. Cet investissement s’inscrit dans la stratégie de croissance externe d’April en France et à l’international. Avec plus de 20 000 clients et près de 2,5 Md€ d’encours sous gestion, Magnacarta est bien placé parmi les groupements de conseillers en gestion de patrimoine en France. Grâce à cette opération, Ce dernier pourra bénéficier des synergies avec April pour accélérer sa trajectoire de croissance. De son côté, April étend son champ d’expertise et renoue avec le marché de la gestion de patrimoine. Le groupe pourra ainsi proposer à son réseau de courtiers partenaires, des solutions et services dédiés à la retraite et à l’épargne.

« Nous sommes heureux de retrouver le monde de la gestion de patrimoine que nous avions quitté il y a une dizaine d’années, avec la cession à une grande banque Française de nos activités d’assurance et de distribution. Nous connaissons bien ce marché et avons été séduits par l’expertise et la trajectoire du groupe Magnacarta » assure Eric Maumy, Président du groupe April.

« Avec l’arrivée du groupe Burrus en 2018, Magnacarta avait élargi sa proposition de valeur avec le groupement 1215 et le réseau de cabinets Mérimée Gestion Privée. Nous allons nous renforcer et accélérer en bénéficiant de l’appui du groupe AprilL et de son expertise en matière d’expérience client et de transformation digitale », ajoute, de son côté Vincent Couroyer, Président de Magnacarta.

De fait, Magnacarta est détenu majoritairement par le Groupe Burrus, qui cette fois, ne met pas des bâtons dans les roues d’April pour lui permettre d’accéder à ses fins. Rappelons en effet qu’en 2019, lors de l’OPA lancée par CVC pour s’emparer de l'intégralité du capital d'April et le retirer de la cote, le Groupe Burrus avait fait de la résistance en acquérant un bloc de titres de plus de 10%, empêchant le fonds d’investissement de procéder à un retrait obligatoire. Il a finalement accepté de vendre ses titres après amélioration du prix de la part de CVC. C’est d’ailleurs dans le cadre de cette opération que le Groupe Burrus vient d’être sanctionné par l’AMF avec une amende globale de 1,8 M€. Motif principal : la non déclaration d’action de concert entre les différentes filiales du groupe dirigé par Christian Burrus.

A noter également que cette acquisition d’April intervient alors que la société est manifestement à la vente si l’on en croit les informations de l’Agefi Actifs. Selon ce média, CVC Partners aurait effectivement mandaté Rothschild & Co et Deutsche Bank pour lui trouver un acquéreur. Avec l’acquisition de Magnacarta, April propose, il est vrai, une offre de services plus globale, susceptible d’attirer davantage un potentiel acquéreur.

PBB