28092022

Retour

Actualité des sociétés

L'IDI et Omnes se rapprochent


privateequity

Retour aux sources pour l’IDI qui, après avoir vendu sa structure de gestion pour compte de tiers -Idinvest- à Eurazeo en 2018, se rapproche aujourd’hui d’un autre acteur reconnu dans le domaine du capital investissement : Omnes.

L’IDI et Omnes viennent de signer un accord sous conditions suspensives aux termes duquel l’IDI accompagnera, en tant qu'actionnaire minoritaire, Omnes qui réunit les activités d'infrastructure, de capital-risque et de co-investissement. Les managers de la société de gestion conserveront la majorité du capital.

En parallèle, une nouvelle société de gestion est créé, IdiCo. Elle sera, cette fois, contrôlée majoritairement par l'IDI, qui y regroupera les activités de capital-investissement pour compte de tiers d'Omnes : small & lower mid cap equity, dette privée et transformation. Cette société de gestion, qui devrait gérer près de 900M€, sera co-dirigée par Julien Bentz (président) et Benjamin Arm (directeur général). Respectivement managing partner de l’équipe d’investissement de l’IDI et associé gérant d’Omnes.

Avec cette acquisition, l'IDI, majoritairement détenu et contrôlé par ses équipes aux côtés de family offices et d'institutionnels français, entend matérialiser sa volonté d'accélérer son accompagnement des PMEs et des ETIs en croissance ainsi que son souhait de revenir en force sur la gestion pour compte de tiers. La vente d’Idinvest a, certes, permis à l’IDI de bénéficier d’une valorisation attractive de sa filiale (310 M€), mais elle n’était donc plus vraiment présente sur ce segment depuis lors.

« L'IDI a dans sa longue histoire déjà démontré son expérience de développement d'activités de gestion pour compte de tiers. L'ensemble des parties prenantes a fortement profité de la dernière aventure Idinvest, et cet accord avec Omnes laisse présager des perspectives tout aussi enthousiasmantes », commente d’ailleurs Christian Langlois-Meurinne, Président du Groupe IDI.

Rappelons qu’Omnes gère plus de 4,2 Md€ à travers ses activités d'infrastructure en transition énergétique, de capital-risque en deeptech et de co-investissement.

PBB