26062022

Retour

Actualité des sociétés

L'épargne salariale au crible de l'AFG

tirelire

L’association vient de publier les résultats de son enquête annuelle relative à l’épargne salariale et retraite. Les statistiques sont en hausse et confirment l’intérêt croissant des Français pour ce mode d’épargne longue.

L’AFG vient de publier les résultats de son enquête annuelle relative à l’épargne salariale et l’épargne retraite collective d’entreprise à décembre 2021. Les chiffres confirment la tendance observée ces dernières années : une nouvelle progression des détenteurs de ce mode d’épargne via leur entreprise. Un rythme toutefois mesuré, au regard des rythmes de croissance constatés sur les autres types de placements.

Au 31 décembre 2021, quelque 167,6 Md€ d’encours ont été identifiés sur les plans d’épargne salariale et plans d’épargne retraite d’entreprise (+14 % sur un an et + 7% annuel depuis 2008). Sur ce total, 26 Md€ sont dédiés à l’épargne retraite collective d’entreprise (+15,6 % sur un an). A cette date, l’AFG a recensé 1,75 million d’épargnants au sein de PER Collectifs (Plus de 50% des détenteurs d’épargne retraite d’entreprise, PERCO et PER Collectif confondus)

Du côté de la collecte, les épargnants y ont investi 16,3 Md€ en 2021 (+200 M€ par rapport à 2020 et +700 M€ par rapport à 2019). La part du monétaire ne représente plus que 13% des encours de l’épargne salariale !

Selon Dominique Dorchies, présidente de la Commission Epargne Salariale et Retraite de l’AFG : « L’année 2021 marque une évolution des comportements des épargnants vers une épargne choisie et responsable, avec une forte croissance des versements volontaires (+24%). L’adoption des nouveaux PER Collectifs comme outil de préparation à la retraite se confirme, avec une progression soutenue des versements déductibles (54% du total). Les entreprises ont de leur côté continué à plébisciter les dispositifs de partage de la valeur, avec une amélioration du taux d’équipement. Le soutien en 2022 des pouvoirs publics permettra de continuer à promouvoir le développement de l’épargne retraite !»

Pour Alexis de Rozières, vice-président de la Commission Epargne Salariale et Retraite de l’AFG : «L’adoption massive des PER Collectifs, le recours aux FCPE dans les PER Obligatoire assurantiels ou bancaires et le maintien de la collecte nette malgré le contexte sanitaire en 2021 auront démontré la résilience des dispositifs de partage de profit. L’année 2021 aura également marqué un tournant dans l’adoption par les fonds de Private-Equity des opérations d’actionnariat salarié en FCPE par des entreprises non cotées avec l’assouplissement par l’autorité de tutelle des pratiques en matière de Pacte d’actionnaires ».

PBB