01022023

Retour

Gestion d’actifs

Neuberger Berman lance un fonds value de grandes valeurs américaines

drapeau usa

La société de gestion indépendant Neuberger Berman élargit sa gamme de fonds UCITS avec le fonds Neuberger Berman US Large Cap Value.

Neuberger Berman, gestionnaire d’origine américaine détenu par ses salariés, lance sa stratégie US Large Cap Value en Europe au format UCITS, Neuberger Berman Large Cap Value. Le fonds sera géré par Eli Salzmann et David Levine, deux gérants d’expérience qui, basés à New York, sont épaulés par une équipe de recherche composée de 38 analystes seniors. Leur démarche est éprouvée et disciplinée. « Les actions américaines de type value demeurent à des niveaux historiquement bas par rapport à leurs équivalents de type growth, indique un communiqué de presse.

L’équipe suit une approche fondamentale, bottom-up, axée sur la recherche, afin d’identifier les entreprises américaines sous-évaluées qui présentent un catalyseur d’appréciation. » En évitant les « value traps », les gérants s’intéresseront aux actions à la valorisation « attrayante » dans des secteurs qui ont été privés de capital et, donc, de capacité. « Alors que certaines incertitudes de l’année dernière se dissipent, commente Eli Salzmann, il est probable que l’évolution de l’environnement de marché stimule la volatilité, créant ainsi des opportunités au sein de l’espace d’investissement value. »

Inversion de tendance

« Nous pensons, estime pour sa part David Levine, que l’expansion inflationniste va se poursuivre. Son ampleur dépendra de l’agressivité de la Réserve fédérale américaine face à l’érosion monétaire. Alors que les valeurs growth avec une duration plus longue se sont redressées après que les rendements du Trésor eurent atteint leur pic en mars 2021, la value est susceptible de se réaffirmer et de surperformer le style growth à moyen terme lorsque les rendements remonteront. » Après avoir été largement ignorés ces dernières années, le segment value a commencé à se redresser grâce à l’accélération de la croissance économique, ouvrant la voie à une reprise boursière des valeurs décotées. Depuis le début de l’année, dans l’indice Russell 1000, les actions les plus chères ont nettement sous-performé par rapport aux actions les moins chères.

« Malgré cette surperformance récente, pronostique Jose Cosio, responsable banques privées et intermédiaires (hors Etats-Unis), il reste encore beaucoup de terrain à rattraper, avec de nombreuses opportunités d’investissement. » Autrement dit, les clients qui ne sont que croissance devraient rééquilibrer leurs portefeuilles ! Neuberger Berman a été créé en 1939. L’enseigne est présente dans 25 pays par l’intermédiaire de bureaux et emploie 2.400 collaborateurs. Au 31 décembre dernier, elle gérait 460 Md$ d’encours.

Sur sept années consécutives, la société est première ou deuxième dans le classement Best Place to Work de Pensions & Investments pour la catégorie «gestion financière » regroupant des entités de plus de 1.000 salariés. En 2020, elle a aussi été nommée PRI Leaders – une distinction attribuée à moins de 1 % des entreprises d’investissement – eu égard à l’excellence de ses pratiques ESG. Les PRI lui ont également décerné le score A+ dans chaque catégorie pour son intégration des facteurs ESG.

ML