19092021

Retour

Gestion d’actifs

Fonds mixtes : DNCA Investments repositionne Eurose

invest67

DNCA Investments, société de gestion affiliée à Natixis Investment Managers, présente le renouveau d’Eurose, fonds flagship de la maison d’épargne et de valeur depuis son lancement en novembre 2000.

Eurose refleurit ! DNCA Investments, l’un des principaux gestionnaires affiliés à Natixis Investment Managers, repositionne le vaisseau amiral de sa flotte de fonds. Dénommé Eurose depuis 2002, ce fonds patrimonial a été formaté comme une alternative aux fonds euros des compagnies d’assurance, dont les rendements commençaient déjà à diminuer. « L’idée, précise un communiqué de presse, était de reprendre au sein d’un OPCVM à valorisation quotidienne, sans garantie en capital, à peu près les mêmes classes d’actifs que dans un fonds euros : beaucoup d’obligations, un peu d’actions, de l’immobilier (foncières cotées), sans être exposé directement au risque de change. Afin d’en limiter la volatilité, l’exposition du fonds aux actions a toujours été plafonnée, avec une limite aujourd’hui fixée à 35 %. » Avec plus de 3 Md€ d’actifs, Eurose, est l’un des fonds les mieux représentés chez les assureurs.

Depuis le 31 décembre 2002, sa performance est de + 108,5 %. Arrêtée au 31 mars 2021, sa performance annualisée est de + 4,1 %. Après une année 2020 en territoire négatif (– 4,3 %), en partie compensée au premier trimestre de l’année en cours (+ 3,9 %), Eurose se renouvelle à plusieurs niveaux.

Vigilance et volonté

Philippe Champigneulle part à la retraite. Romain Grandis et Baptiste Planchard, qui travaillaient depuis cinq ans à ses côtés, vont continuer à apporter leur expertise et leur connaissance des émetteurs sur le segment du crédit, qu’enrichira Nolwenn Le Roux, nouvelle gérante chez DNCA Investments, spécialiste en emprunts privés et en obligations à haut rendement européennes. Jean- Charles Mériaux, directeur de la gestion, reste aux commandes des poches actions et obligations. Pour la gestion actions, il est épaulé par Damien Lanternier, Emilie Brunet-Manardo et Adrien Le Clainche. Si l’ADN de la philosophie de gestion est conservé, le champ des possibles s’ouvre davantage. L’univers d’investissement sera ainsi plus large, avec des obligations de maturité plus longue (pour plus de portage), des obligations subordonnées combinant rendement et qualité ou des stratégies actions « plus opportunistes ».

Le portefeuille sera « encore plus flexible », grâce à l’utilisation d’instruments dérivés pour couvrir le risque de marché (action, taux, crédit), avec une vigilance accrue sur la liquidité et la volonté d’adapter plus radicalement le portefeuille au contexte de marché. « S’agissant de la gestion ISR, explique un porte-parole de DNCA Investments, la responsabilité d’entreprise sera prise en compte sur la base du modèle propriétaire ABA [Above & Beyond Analysis). Les entreprises les plus risquées seront exclues. Notre objectif est d’obtenir le Label ISR au second semestre 2021. »

DNCA Investments réunit plus de 150 collaborateurs, à Paris, Milan et Luxembourg. La société cherche depuis maintenant plus de 20 ans à optimiser le couple rendement/risque des portefeuilles. Au 31 décembre 2020, ses encours s’élevaient à 25 Md€.

ML