13122018

Retour Vous êtes ici : Accueil Gestion d’actifs Les fonds faussement actifs dans le collimateur des autorités

Gestion d’actifs

Les fonds faussement actifs dans le collimateur des autorités

En Grande-Bretagne, les fonds faussement actifs devront indemniser leurs clients.

D'après une information de nos confrères britanniques du journal The Telegraph, en Grande-Bretagne, les fonds faussement actifs, aussi appelés closet fund, devront indemniser leurs clients.

L’autorité des marchés au Royaume-Uni, la FCA (Financial Conduct Authority), hausse donc le ton face aux pratiques de certains gestionnaires d’actifs puisqu'elle aurait condamné 64 fonds domiciliés en Grande-Bretagne à indemniser leurs porteurs de parts, à hauteur de 32 M£.

Rappelons qu'un closed fund est un fonds prétendûment géré de façon active – avec des frais correspondants – alors même que ses caractéristiques et ses performances sont similaires à celles de son indice de référence, une pratique déjà dénoncée par l'association Better Finance, comme nous le rappelions l'an dernier.

Pour l'heure, la FCA n’a pas encore dévoilé le nom des fonds visés et des sociétés de gestion qui en ont la charge.