21062021

Retour

Gestion d’actifs

Les encours d'Inocap Gestion labélisés ISR à 90%

Label ISR logo

La société de gestion est très optimiste pour les mois à venir. Elle estime que la récession est terminée et que l’on commence un nouveau cycle très porteur. Ce qui la pousse à s’orienter vers les smidcaps européennes responsables.

Inocap Gestion vient d’obtenir le label ISR pour 4 de ses fonds (Quadrige France Smallcaps, Quadrige Rendement France Midcaps, Quadrige Europe Midcaps et Quadrige Multicaps Europe). Quelque 90% des encours OPC de la société de gestion sont ainsi dorénavant labelisés. Une distinction dont les dirigeants de l’établissement financier se flattent. Ils font toutefois remarquer que cela fait longtemps que leur stratégie d’investissement était responsable et durable.

Un premier filtre est fondé exclusivement sur les fondamentaux des sociétés et un deuxième filtre sur les critères ESG. « Depuis maintenant plus de 13 ans, Inocap Gestion concentre ses investissements dans les entreprises les plus différenciantes dont les innovations renforcent le progrès industriel (ODD 9), tout en préservant les ressources environnementales (ODD 12) », soutient la société de gestion. Ne lui reste plus qu’à mettre ces préceptes au service de la performance de ces fonds.

Au niveau macro-économique, les responsables d’Inocap Gestion se montrent particulièrement optimistes pour les mois à venir. « La récession est terminée. Les carnets de commande des entreprises sont pleins. La production industrielle est en très fort redressement et s’oriente vers des taux de progression record. Nous abordons un début de cycle qui devrait être particulièrement profitable aux entreprises qui ont su investir durant la récente période et se retrouvent avec un bilan sain », détaille Pierrick Bauchet, directeur de la gestion. Pour lui, la zone euro devrait être aux premières loges pour profiter de ces belles perspectives. Même en cas de hausse modérée des taux d’intérêt, aucun retour de bâton n’est à craindre puisque ce redressement devrait être absorbé par la progression des profits des entreprises.

De quoi être optimiste pour les marchés boursiers à court et moyen terme, et plus particulièrement pour les smidcaps européennes responsables et durables. A noter qu’en raison des différents filtres que s’impose la société de gestion pour la sélection de valeurs, au regard de son prisme ISR, pas moins de 45% des entreprises de son univers d’investissement sont éliminées.

PBB