24102020

Retour Vous êtes ici : Accueil Gestion d’actifs Rubriques Produits Neuberger Berman lance son fonds China A-Share

Neuberger Berman lance son fonds China A-Share

bourseChineweb

bourseChineweb

La société de gestion indépendante d’origine américaine Neuberger Berman met sur orbite un nouveau fonds Ucits, Neuberger Berman China A-Share Equity.

Neuberger Berman, société de gestion fondée aux Etats-Unis en 1939 et détenue depuis 2009 par ses salariés, prend à nouveau l’initiative d’un nouveau lancement de fonds, après celui sur la 5G en mai 2020, ou encore son fonds thématique sur la mobilité début 2019 : il s’agit cette fois d’un fonds Chine, Neuberger Berman China A-Share Equity.

Domicilié en Irlande, le fonds sera piloté par Ning Meng, gérant senior, basé à Shanghai. Celui-ci a une vingtaine d’années d’expérience dans la spécialité. Il sera assisté d’un réseau de spécialistes travaillant à Taïwan et à Hong-Kong.

« Cette nouvelle stratégie d’investissement, précise la société, se concentre sur les entreprises dotées d’équipes de direction expérimentées, ayant fait la preuve de performances constantes sur le long terme et dont les activités sont bien placées dans le cadre d’une croissance durable ». De telles entreprises sont généralement soutenues par les politiques gouvernementales et les tendances de l’industrie, ce qui augmente a priori le degré de confiance que l’on peut avoir en elles.

Un ancrage dans l’ESG

Le portefeuille sera géré avec une approche fondamentale bottom up. Il comptera de 30 à 50 lignes, qui seront autant de fortes convictions. Sa référence indicielle est le MSCI China A « onshore ». Sa « tracking error » devrait être comprise entre 4 % et 8 %. Enfin, le gérant évaluera régulièrement la notation ESG de ses positions, en collaboration avec l’équipe ESG internationale de Neuberger Berman.

« Notre volonté de détecter des entreprises chinoises d’excellente qualité, précise Ning Meng, nous assurera un positionnement à long terme. Cette stratégie se prête particulièrement bien à la Chine, car le marché des actions A est intrinsèquement volatil et offre souvent la possibilité d’acheter ces entreprises à bas prix ».

Pour l’heure, le professionnel regarde principalement du côté de l’immobilier et des infrastructures technologiques, des stations de recharge pour véhicules électriques à l’intelligence artificielle en passant par l’Internet des objets. Rappelons que le marché des actions A chinoises est le deuxième au monde, tant en termes de capitalisation boursière que de chiffre d’affaires.

Neuberger Berman qui emploie 2 300 personnes, réparties dans 24 pays, gère 357 Md$ au 30 juin 2020. La société a, en outre, obtenu un « A+ » pour chaque catégorie dans le rapport PRI 2020 pour son approche de l’intégration des facteurs ESG dans les différentes classes d’actifs.

ML